Isolation en combles perdus

Isolation des combles à Toulouse ou Montauban : les solutions techniques de nos couvreurs

Isolation soufflée

L’isolation par laines minérales soufflées est un procédé qui consiste à appliquer la laine dans les combles sous la charpente à l’aide d’un équipement pneumatique et d’un tuyau. Cette technique est utilisée depuis plus de 25 ans et a gagné depuis longtemps ses lettres de noblesse dans les métiers de la construction. Vous allez, grâce à elle, apprécier un confort supplémentaire autant en hiver qu’en été.
Cette solution d’isolation possède en effet les meilleurs atouts sur les plans thermiques, acoustiques, tenue dans le temps, et facilité d’installation.

 

Les laines minérales sont écologiques, économiques dès leur mise en oeuvre, et durables. Elles ne sont pas inflammables, ne génèrent aucune nuisance secondaire (insectes, moisissure …), et toutes les études montrent leur inocuité totale pour la santé des habitants et de nos techniciens …

 

Tarif moyen appliqué par les Couvreurs Occitans à Toulouse et Montauban : de 20 à 30€ht/m2, en fonction de l’isolant choisi et de l’épaisseur souhaitée.

 

isolation-soufflee
isolation-soufflee-toiturre

Mise en œuvre

La solution d’isolation de combles perdus par une laine à souffler répond à toute configuration de toiture et convient pour tout combles perdus non aménagés ou difficiles d’accès, en neuf comme en rénovation. Sa mise en œuvre est validée par Avis Technique du CSTB .

Quelques étapes sont à respecter pour une bonne mise en œuvre :

S’assurer de la portance du plancher

Le plancher de vos combles doit pouvoir supporter le poids de l’isolant. Pour information, un plafond en plaque de plâtre sur ossature métallique avec entraxe de 0.60cm supporte une isolation d’environ 9kg/m².

Vérifier que le plancher est sain

Le plancher de vos combles doit être exempt de toute trace d’humidité résultant d’infiltrations du toit ou de défauts d’étanchéité.

Contrôler l’étanchéité à l’air du plancher

Un plafond en plaque de plâtre à l’étage inférieur est réputé étanche à l’air s’il est réalisé dans les règles de l’art. S’il s’agit d’un plancher bois, prévoyez une membrane d’étanchéité à l’air avant la pose de l’isolant.

Prévoir d’isoler la trappe d’accès aux combles

Avec un isolant d’une résistance au moins égale à celle visée par la mise en œuvre de la laine soufflée.

Le groupe de ventilation doit être hors du volume recevant l’isolant et fixé

A une hauteur suffisante pour ne pas aspirer l’isolant. Le calorifugeage des gaines de ventilation est conforme à la réglementation. Le soufflage ne peut s’y substituer.

Pose de déflecteurs au niveau des pannes sablières

En cas d’orifices de ventilation placés à proximité de l’isolant, il convient de prévoir des déflecteurs pour éviter les entrées d’air directes sur l’isolant qui pourraient entraîner de forts mouvements.

Préparation de la zone de travail

Afin de pouvoir évoluer dans des combles ne comportant pas de plancher.

Repérage des boîtiers de connexion électrique

Marquage de leur emplacement à l’aide d’étiquettes de signalisation, au-dessus de l’épaisseur de laine visée.

Pose des piges correspondant a la hauteur de laine minérale et à la résistance thermique visée

Leur base doit être posée contre le plancher ou en rénovation, à la surface de l’isolation existante.

Piges graduées indiquant la résistance thermique atteinte

La graduation des piges permet de vérifier la résistance thermique atteinte lors du soufflage de laine.

En savoir plus sur nos spécialités concernant l’isolation :

N’hésitez pas à nous contacter pour un devis gratuit et sans engagement.